Sans transition, le reste de notre actualité

En premier lieu, l'écriture d'une page en version SEO doit respecter certaines règles. Nombre de mots maximum par paragraphe, nombre d'occurrences à ne pas dépasser, emploi de la voix active plutôt que la voix passive...

Certains reconnaitront dans ces termes, les préceptes donnés par Yoast SEO. Ce petit module Wordpress, parfois décrié, mais qui donne des indications pour parfaire son écriture SEO.

Parmi les conseils divulgués, l'emploi des mots de transition.

Les mots de transition pour passer d'une phrase à l'autre

Tout d'abord, on peut les appeler "mots de transition" ou "mots de liaison". Ils servent à séparer deux phrases, ou deux idées en créant un lien entre les deux. Ces mots ont pour but de faciliter la lecture en fluidifiant le texte.

Par exemple, voici quelques mots de transition que vous allez pouvoir repérer dans cet article. Pour débuter un paragraphe ou commencer à énumérer une suite d'idées, les mots "En premier lieu", "Tout d'abord", "Premièrement", "En outre" ou "Par ailleurs", pour n'en citer que quelques-uns, pourront s'employer.

Pour mettre en opposition deux notions, il sera facile d'injecter dans le texte des termes comme "Cependant", "Toutefois,", "Pourtant" ou encore "Par contre" ou "En revanche".

Il existe de nombreuses catégories de mots de transition. Certains figurent dans plusieurs listes. Par exemple, "En outre" se trouve dans la liste des mots servant à précéder une énumération. Il fait également partie des mots destinés à marquer une conséquence ou à établir une continuation.

Les mots de transition enrichissent donc un texte et contribuent à en faciliter la lisibilité. Pour autant, il ne faut pas en injecter à chaque phrase sous peine d'obtenir l'effet inverse.

Sans vouloir donner de chiffre trop définitif, on estime a un petit tiers les phrases d'un texte commençant par un mot de transition.

Une question ou une précision ?

aucamville.referencement@gmail.com

0601855584